Histoire

Le Kempo Jiu Jia Doshu

Le Kempo Jia Doshu regroupe plusieurs styles martiaux.Dans notre dojo, le débutant commence par la base du karaté, c’est dans la logique et le bon sens des choses.
Pour bien comprendre et développer, il faut bien travailler les katas et les ki-hon.

Pas-à-pas on va travailler toutes les techniques de bras, de chutes, de positions et de combat au sol.

C’est comme cela que petit à petit on arrive à la perfection et au développement du Kempo.

Explication de notre discipline en Kempo :

Notre discipline représente l’action, le calme, la souplesse et la puissance, ce qui permet de développer le calme dans l’action mais également l’action dans le calme.

Le Kempo Jia Doshu est une méthode de self-défense contre une attaque à mains nues ou armées. Cette méthode est plus violente que certaines pratiques martiales.

On peut apprendre à tout âge, et ce, dès l’âge de 5 ans (hommes et femmes).

Toutes les techniques y sont contrôlées.

L’utilisation simultanée des poings, pieds, mains, genoux et coudes sont travaillés dans le dojo avec l’esprit d’un combat réel.

A travers un entraînement dur et acharné, on obtient la maitrise physique et mentale voulue, la concentration et la maitrise en auto-défense face à toutes situations.

Dans le Kempo Jiu Jia Doshu, il n’y a pas que les coups de poings ou de pieds mais aussi beaucoup de clés de bras et de jambes avec en plus, le travail au sol et les katas (taho).

Le Kempo est aussi un entraînement de base destiné à redonner, au pratiquant, un esprit clair avant qu’il ne soit terni par les influences du monde extérieur. Il cherche à lui rendre cette sérénité qui, seule, peut lui donner confiance et maitrise de lui en toute circonstance de la vie actuelle.

Renshi Gennaro Benedetti